Factchecking

Groen a voté contre les facilités à Renaix

Vrai
Plutôt vrai
Plutôt Faux
Faux 

Groen a bien eu un élu en 2012 à Renaix et il a même été échevin. Mais il a quitté Groen après 1 an et a siégé tout le reste de la mandature comme indépendant.
Comme le CD&V s’est présenté au élections de 2012 en cartel avec Groen, il est toujours fait mention du nom officiel de ce cartel « CD&V GROEN » même si, dès 2014, il n’y a plus aucun Groen élu sur cette liste. Quand le conseil communal a voté une motion pour supprimer les facilités à Renaix en 2017, il n’y avait plus aucun Groen au Conseil Communal.
Le nouvel élu conseiller communal de Groen en 2018, Lech Schelfout, est aussi l’un de nos 12 candidats Erasmus, il se présente sur la liste Ecolo à la Chambre en Hainaut
Groen est opposé à la Convention-cadre sur la protection des minorités nationales

Vrai
Plutôt vrai
Plutôt faux
Faux

Aucun des 6 parlements, ni de ceux des entités fédérées, ni celui de l’Etat Fédéral, n’a ratifié la Convention-cadre européenne pour la protection des minorités nationales. Et la Conférence interministérielle qui devait dégager un consensus sous la présidence de M Reynders, s’est réunie qu’une seule fois en 2016, sans parvenir à un accord.

L’accord de Gouvernement flamand de juillet 2009 est sans ambiguïté quant à sa position dans ce dossier : « De Vlaamse Regering verbindt er zich toe om het Minderhedenverdrag niet te ratificeren ». Dans son programme pour la législature 2009-2014, le Gouvernement flamand indique explicitement qu’il s’engage à ne pas ratifier la Convention-cadre, ce qui sera réitéré dans l’accord gouvernemental 2014-2019.

Pour Groen , qui n’a pas fait partie du gouvernement flamand ni durant la législature 2009-2014, ni durant la législature 2014-2019, la ratification de la Convention-cadre européenne pour la protection des minorités nationales est ouverte à la discussion , à condition qu’elle ne fasse pas, par la suite, l’objet d’abus pour amender la législation linguistique. Groen souligne que les exigences linguistiques ne peuvent jamais restreindre des droits fondamentaux.

 

Groen n'est pas intervenu dans le stage de rappel qui ne peut se passer qu'en néerlandais

Vrai
Plutôt vrai
Plutôt faux
Faux

Groen s’est battu et a obtenu que pour ce stage, les non-néerlandophones puissent bénéficier, et ce dès 1/1/2019, des services d’un traducteur au tarif social. Pas uniquement au bénéfice des seuls francophones des communes à facilités mais au bénéfice de tous ceux qui résident en Flandre et qui ont des difficultés à s’exprimer en néerlandais. Hélas, la ministre Homans, N-VA, vient de supprimer cette disposition fin avril.

L’élu UF ne s’est pas opposé, ni même n’est pas intervenu contre le décret flamand instaurant le stage de rappel de 4 heures qui clôture la nouvelle procédure d’obtention du permis de conduire en Flandre.

En fait il suffirait que la Flandre accrédite une auto-école ( ou même une filiale d’une auto école accréditée) dans une des 6 communes à facilités pour que le stage de rappel soit possible en français pour les habitants des communes à facilités. Ce que n’a jamais voulu faire le gouvernement flamand de Geert Bourgeois. Si Groen fait partie de la prochaine coalition, cette accréditation sera proposée.

Seul un élu UF peut défendre les droits des francophones en Flandre

Vrai
Plutôt vrai
Plutôt faux
faux

Vous trouvez sous ce lien le maigre bilan du travail parlementaire de l’élu UF

Logiquement et déontologiquement, un parlementaire qui est accusé de meurtre, démissionne pour pouvoir se consacrer à temps plein à sa défense. Il permet ainsi à son suppléant de continuer son travail parlementaire au profit des électeurs qui lui avaient accordées leur confiance.

Dans une démocratie représentative, il est impossible à un parlementaire de faire bouger les lignes s’il est tout seul contre les 123 autres. Et lorsqu’on ne fait pas partie du gouvernement, il reste difficile d’obtenir des avancées.

Au Parlement Flamand, il est plus efficace d’avoir un élu francophone au sein de sa famille politique. Et idéalement si sa famille est dans la coalition. Pour maximiser cette option, le MR devrait présenter un candidat sur la liste Open-VLD, le cdH un candidat sur une liste CD&V, et le PS un candidat sur une liste sp.a.

Ecolo présente Robert De Lille sur la liste Groen au Parlement Flamand.

Voter Groen c’est voter N-VA

Vrai
Plutôt vrai
Plutôt faux
Faux

Groen est l’antithèse de la N-VA!

La N-VA veut l’indépendance de la Flandre (art 1 de ses statuts),
Groen & Ecolo veulent renforcer la Belgique et demandent l’instauration d’une circonscription nationale et le renforcement de la sécurité sociale

La N-VA est bien à droite, Destexhe s’est déclaré être tout à fait en phase avec la N-VA, sauf pour les aspects communautaires
Groen & Ecolo sont des partis de gauche ou de centre-gauche

La N-VA est climato-sceptique
Groen & Ecolo veulent une coalition « Climat » pour inverser le réchauffement climatique

Le N-VA est xénophobe
Groen & Ecolo sont pour une Belgique inclusive et tolérante

Pour approfondir cette question je vous recommande de lire le livre de Luc Barbé: « La N-VA expliquée aux Francophones »

Luc Barbé a été successivement cadre à AGALEV, Groen et maintenant chez Ecolo.

L'UF représente tous les francophones

Vrai
Plutôt vrai
Plutôt faux
Faux

L’UF est composé de quatre partis (le MR, le cdH, DéFI et le PS) et d’indépendants. L’UF ne se présente qu’à l’élection du Parlement Flamand et uniquement dans l’arrondissement du Brabant Flamand. L’UF ne représente les francophones hors communes à facilités ni au Parlement Fédéral ni à l’Europe.

Les listes Destexhe et le Parti Populaire ne sont pas représentés sur la liste UF.

Ecolo n’a jamais fait partie de l’UF ni au niveau Provincial, ni au niveau Régional, nous avons privilégié la coopération avec notre parti-frère Groen.
Ecolo se présente dans certaines communes en cartel communal avec les quatre partis de l’UF ou avec certains d’entre eux.
Pour la première fois en 2019, Ecolo présente un candidat Robert De Lille, numéro 6, sur la liste Groen (liste 15) au Parlement Flamand (arrondissement du Brabant Flamand). Il n’est pas un cas isolé: il est l’un des 12 candidats “Erasmus” que présentent Ecolo et Groen pour montrer leur volonté de collaboration au-delà du clivage communautaire. Ces candidats Erasmus sont des candidats Ecolo sur une liste Groen et inversement.

Des candidats du PTB se présentent aussi sur leur liste-sœur, le PVDA. Un francophone est également présent sur la liste Open-VLD pour l’élection du Parlement Flamand.

Enfin, il y a 5 candidats francophones à l’élection du Parlement Flamand (arrondissement du Brabant Flamand): quatre sur la liste DierAnimal (liste 20) et une candidate sur la liste PRO (liste 21)

Le site de Sodexo Flandre n’est pas accessible en français

Vrai
Plutôt vrai
Plutôt faux
Faux

Depuis le 1er janvier 2016, la compétence des titres-services est confiée aux trois Régions. En effet, jusqu’en juillet 2016, le site n’était pas accessible en français pour les habitants des communes à facilités. Depuis il leur est accessible en modifiant la langue dans coordonnées 

 

Fake news à la pelle

Cliquez sur l’image

Share This